MOMBU "zombie" (Subsound Records 2012)

Publié par STNT le 25 Juin, 2012 - 14:21
mombu-zombie-subsound-records-2012

Le jour où MOMBU a joué sur Nantes, j'étais au concert de NEPTUNE. Le sax de ZU, Luca T MAI (Sax Baryton), jouait "salle Michelet", à deux pas de la salle des étudiants de la fac où Alex organise ses concerts. C'est Saïtam du Jardin Moderne à Rennes qui m'a reparlé du succès de ce groupe qui jouait le soir suivant à Rennes. Ce duo sax batterie a de l'énergie à revendre. La musique de MOMBU est d'abord du rock et se situe dans la droite lignée du ZU, sur le même versant, sans la basse de Massimo. Donc sans le gros son disto. Le terrain est connu mais le ciel est orageux, un univers exotique prend souvent place, dans des éclairs de feu, le beat de la grosse caisse déroule sa danse du ventre. Le son a cette violence des nuits froides et sans lune. Les deux jouent autour et dans le rythme, LUCA distord le son de son sax à l'aide de pédales, le batteur Antonio ZITARRELLI (du groupe NEO) s'amuse avec des rythmiques alambiquées lorsque Luca T MAI tient droit le rythme. C'est un duo à danser où l'ouverture musicale et le bon goût se côtoient dans des univers musclés et tendus. Des percussions (djembés) font leur apparition, une reprise de 7 minutes du meilleur morceau de FELA ("Zombie") s'empale sur du bruit hardcore de jeune blanc bec. 7 minutes excellentes où les rythmiques afro accompagnent des élucubrations hard core dont on sait Luca très fana (dans un mix bien à la mode "PATTON" entre voix gutturale et afrobeat bien tendu du slip...). MOMBU a la prestance d'un groupe de gros calibre, avec le bide bien dodu, en pleine force de l'âge, où toutes les influences se télescopent pour créer des univers à l'originalité débordante... Bref, on en redemande encore et encore et encore.

Les gens invités : Mike Watt (The Stooges), Giulio the bastard (Cripple Bastards) Lef (Obake) Cinghio (Buffalo Grillz).
http://www.subsoundrecords.it/