HAWKS push over (rejuvenation records 2012)

Publié par STNT le 13 Juillet, 2012 - 12:45
hawks-push-over-rejuvenation-records-2012

HAWKS est ce groupe américain reconnu pour ses 2 précédents albums et plus particulièrement par celui chez Trans Ruin / Army Of Bad Luck Records en 2011. "rub" et sa viande fraîche avaient reçu des critiques dithyrambiques par la faune indée attirée par le sludge, la noise et les poils. Cette odeur poivrée, lourde, grave à l'haleine vieillie au goulot de bière et aux bourrelets issus du même tonneau vient d'Atlanta / Géorgie. D'un typage très américain, du Sud, de la vache à corne, de la motocyclette, de la terre, de la peine de mort, ces 4 HAWKS jouent un rock lourd noise à la puissance démoniaque et tranchante. Non pas que la guillotine soit l'ultime instrument de mort en Géorgie, puisque c'est l'injection létale ou la chaise électrique, mais cette formation a cette force vive et assommante qui lui permet, d'un riff, d'étourdir, d'hypnotiser et de tordre le coup de l'auditeur en un temps 3 mouvements... On pense à un MELVINS dans la voix  ("whites crosses" par ex.) énervé par un JESUS LIZARD dans la basse et dans les motifs de guitares  ("colossus", "blistered", "tanked") ... Un JESUS LIZARD en mal de HARVEY MILK. Un HARVEY MILK pourrie d'amour par un FLIPPER en pleine overdose. Bref on pense à un lézard atomisé par un soleil de plomb, ou le plomb serait la basse (très David Wm. Sims donc...), et le soleil la voix de Michael P. Keenan Jr. et dont la finesse du jeu de Andrew S. Wiggins à la guitare marquera définitivement l'emprise physique de ce groupe. Je suis certain que HAWKS en concert, c'est une tuerie. En tout cas, cette suée me donne des ailes. Les morceaux défilent autant que les bières. "Cruel Mass" est plus inquiet, mais vite en bagnole, toutes fenêtres ouvertes, en pleine nuit, la tête en fête et l'humeur saignante... Comme sur "Rub", Kyle Spence, le batteur de HARVEY MILK a enregistré et mixé "push over" et vu le succès de ce troisième album, on imagine volontiers que leur futur disque, auto-produit sur leur Transruin records et intitulé "Wizard Smoke" (à sortir courant 2012), aura ce même personnel au ventre tout biéreux (en tout cas, on l'espère). Encore une fois merci Rejuvenation. (la version US sort chez Learning curve records)